Tables rondes autour de l'exposition "Femmes photographes de guerre"

Durant l’automne, le musée proposera lors d’un rendez-vous mensuel, un cycle de tables rondes autour de l’exposition : historiens, photographes et correspondants de guerre interviendront ou témoigneront pour donner à voir la réalité des terrains d’opération, les enjeux et trajet d’une photo.
Premier rendez-vous : le 30 septembre.

Photo Christine Spengler
  • La participation aux tables rondes est gratuite, sur réservation auprès de museeML.publics@paris.fr
  • La présence des reporters ne peut être garantie, elle est soumise à leurs obligations de missions, parfois imprévisibles. Mais nous ferons en sorte que les tables rondes puissent se tenir.


Sur les terrains d'opération des photographes et correspondants de guerre

Vendredi 30 septembre à 18h

En partenariat avec Reporters sans frontières (RSF)


Avec Laurence Geai, photojournaliste ; Adrien Jaulmes, grand reporter au Figaro ; Christine Spengler, photographe et écrivaine. La modération est assurée par Catherine Monnet, rédactrice en chef à RSF.


Christine Spengler, Laurence Geai et Adrien Jaulmes racontent les théâtres de conflits qu’ils ont couverts, comme photographes pour les deux premières, journaliste de presse écrite pour le dernier. Le nom de Christine Spengler reste attaché à l’Irlande, au Cambodge et à l’Iran, celui de  Laurence Geai à la Syrie et à l’Ukraine, Adrien Jaulmes à l’Afghanistan et l’Irak. Comment se préparent-ils aux différents terrains de guerre où les rédactions, les agences les envoient ? Comment vivent-ils là-bas, comment survivent-ils aux dangers qu’ils affrontent ? Comment photographes et rédacteurs travaillent-ils ensemble ?  Comment accèdent-ils, sur place, à l’information, à l’épicentre du sujet qu’ils documentent ?  Les trois invités partagent leur expérience lors d’une discussion menée par Catherine Monnet, ancienne grand reporter à RFI, aujourd’hui rédactrice en chef à RSF.

À l’issue de la table ronde, Christine Spengler signera son livre Une femme dans la guerre 1970-2005 (Éditions des femmes-Antoinette Fouque, 2006) et Adrien Jaulmes, Raconter la guerre - Une histoire des correspondants de guerre (Éditions des Équateurs, 2021)
 

 
Le trajet d'une photo : de la commande à la publication


Vendredi 21 octobre 18h


Avec Manon Quérouil-Bruneel, grand reporter ; Béatrice Tupin, créatrice et directrice du festival « Les femmes s’exposent » ; Véronique de Viguerie, photoreporter.
La modération est assurée par Caroline Laurent-Simon, grand reporter indépendante.

Répondant à des commandes de magazines français, Veronique de Viguerie, photoreporter,  et  Manon Quérouil-Bruneel, journaliste de presse, ramènent des quatre coins du monde photos et articles, qui informent les lecteurs des vies bouleversées de leurs contemporains. Leur livre, Profession reporters. Deux baroudeuses en terrain miné, révèle les différentes étapes d’un reportage, depuis son organisation jusqu’à sa diffusion. Comment les grands reporters obtiennent-elles des commandes ?  Comment travaillent-elles avec leurs commanditaires ? Comment s’effectue la sélection des images ? Et après leur diffusion par la presse, quel avenir pour ces photos et articles qui ont marqué un lectorat ?  Béatrice Tupin, ancienne cheffe du service photo du Nouvel Observateur et fondatrice du festival Les femmes s’exposent à Houlgate, a mis en œuvre différentes  formes de diffusion et de valorisation des photographies. Dans une discussion animée par la grand reporter Caroline Laurent-Simon, Veronique de Viguerie, Béatrice Tupin, Manon Quérouil-Bruneel répondent à ces multiples questions et évoquent l’importance de travailler en binôme photographe-journaliste pour mener à bien ces grands reportages et les voir publiés.

 
Photoreporters américaines

Mercredi 23 novembre, 18h


Aux États-Unis se développe une tradition spécifique du photojournalisme de guerre. Lors d’une conférence dialoguée, Clara Bouveresse et Jean Kempf nous donnent un éclairage historique et actuel sur une profession où les femmes se sont fait un nom, à commencer par Susan Meiselas et Carolyn Cole.


Jean Kempf signera son livre Les conquérants de l’inutile (Les presses du réel, 2022) et Clara Bouveresse, Femmes photographes (Photo poche, 2020).


Avec Clara Bouveresse, historienne de la photographie et autrice des trois volumes de la collection Photo Poche sur les femmes photographes ; Jean Kempf, professeur à l’Université Lumière Lyon 2 et spécialiste de la photographie américaine.


Femmes photographes de guerre des années 30 aux années 50 : Gerda Taro, Lee Miller

Jeudi 1er décembre 18h

Avec Anne Mathieu, Maîtresse de Conférences habilitée à diriger des recherches, en délégation CNRS au Centre d'Histoire Sociale des mondes contemporains et auteure de Nous n’oublierons pas les poings levés – Reporters, éditorialistes et commentateurs antifascistes pendant la guerre d’Espagne (éditions Syllepse, 2021), Marianne Amar, responsable de la recherche au Musée national de l’histoire de l’immigration et fellow de l’Institut Convergences Migrations.


 
HORS LES MURS


Anne-Marie Beckmann, directrice de la Deutsche Börse Photography Foundation, Francfort, et co-commissaire de l’exposition proposera cet automne au Goethe Institute une conférence dédiée à la photographe de guerre allemande Anja Niedringhaus, disparue en Afghanistan en 2014, en partenariat avec le musée.