Suivez le fil historique de l'exode

Photo d'archive : sur les routes de l'exode. 1940

Comment est-on passé de l’exode traumatique de millions de Français à l’Occupation ? Retracez le fil de ces événements qui ont façonné notre histoire.

Il y a 80 années 4 mois

23 juin 1940.

Adolf Hitler est à Paris. Après la signature de l’armistice, le chancelier du Reich et leader nazi met en scène sa visite de la capitale. Photographes et cameramen de la propagande immortalisent le Führer devant la tour Eiffel, en nouveau maître du Paris occupé.

Photo d'archives : Hitler à Paris le 23 juin 1940

Il y a 80 années 4 mois

22 juin 1940.

 

Forêt de Compiègne. L’armistice entre la France et l’Allemagne est signé sur les lieux mêmes de celui de 1918 : le wagon de la clairière de Rethondes que l’on voit ici. Les conditions sont dures, le vainqueur allemand exige un important tribut économique et découpe le territoire français. La ligne de démarcation sépare la « zone occupée » sous autorité allemande et la « zone libre », gouvernée par Pétain depuis Vichy. Pour les Parisiens, l’armistice signifie aussi la fin de l'exode;

Photo d'archives : signature de l’armistice entre la France et l’Allemagne à Rethondes  le 22 juin 1940

Il y a 80 années 4 mois

18 juin 1940.

« J’invite tous les français qui veulent rester libres, à m’écouter et à me suivre ». Tels sont les mots du général de Gaulle, qui lance depuis Londres un appel radio à tous les Français pour continuer le combat.

Lorsqu’il apprend la nomination du maréchal Pétain à la tête du gouvernement, le futur chef de la France Libre s’envole pour Londres. Son premier discours deviendra un symbole de la Résistance.

Affiche ayant suivi l'appel du 18 juin 1940 et reproduisant un texte du général de Gaulle

Il y a 80 années 4 mois

17juin 1940.

Jean Moulin est préfet à Chartres quand les Allemands entrent dans la ville. Alors que leurs bombes ont massacré des civils sur les routes, ils veulent faire accuser les soldats africains de l’armée française. Jean Moulin refuse d’être complice de la machination. Durement battu, il se tranche la gorge pour ne pas céder sous les coups. Le futur chef de la Résistance portera toute sa vie la trace de son premier combat. Il prendra l’habitude de cacher sa cicatrice par un foulard, comme sur cette photo envoyée quelques semaines plus tard pour rassurer sa famille.

Il y a 80 années 4 mois

17 juin 1940

Philippe Pétain, nouveau chef du gouvernement, annonce qu’il veut l’armistice et qu’il faut cesser les combats. Son discours entraîne la capture de 1 800 000 soldats. Pourtant beaucoup de Français espèrent que la paix va suivre et les populations arrêtent leur exode.

> Voir la vidéo <

photo d'archive : portrait du maréchal Pétain

Il y a 80 années 4 mois

15 juin 1940

Blessé à la tête par une bombe, le capitaine Leclerc est évacué à Avallon, en Bourgogne. Quand les Allemands approchent de l’hôpital, il file à vélo vers Paris, pour ne pas être capturé. C’est le début d’un long périple, direction Londres et la France Libre de de Gaulle.

Il y a 80 années 4 mois

14 juin 1940

Le jeune Paul-Charles, 18 ans, est vu pour la dernière fois à Chartres, après s’être perdu dans la foule des Parisiens en fuite. Comme lui, 90 000 enfants auraient été perdus dans la cohue de l’exode, remis en toute confiance à des inconnus ou séparés de leurs familles par les bombardements sur les routes.

Il y a 80 années 4 mois

14 juin 1940.

Les Allemands entrent dans Paris. Ils découvrent la capitale vidée des deux tiers de ses habitants et de son gouvernement. Afin d’éviter sa destruction, elle a été  déclarée « ville ouverte » sans combattre.

> Voir la vidéo <

aperçu d'une vidéo d'archive de l'INA : les allemands à Paris

Il y a 80 années 4 mois

12 juin 1940

Au total ce sont 2 millions de Parisiens qui fuient en longues files prises sous les bombardements et les mitraillages aériens allemands. Aucun n’est préparé ni équipé pour affronter l’épuisement et la violence de la route. C’est ce que montre ce dessin d’enfant issu des collections du Musée national de l'Education (le MUNAE) : un triste écho aux images captées par les photographes.

Il y a 80 années 4 mois

5 juin 1940. L’exode parisien a commencé.

Gagnés par la peur après les premiers bombardements, les Parisiens qui le peuvent fuient la région.

Il y a 80 années 4 mois

3 juin 1940. Paris est bombardé.

On déplore 250 morts. Villacoublay, Le Bourget et Orly sont touchés ainsi que des immeubles des 15e et 16e arrondissements. Les Parisiens sont rattrapés par la réalité de ces attaques. La guerre arrive dans la capitale.

Il y a 80 années 5 mois

27 mai 1940. L’opération DYNAMO est lancée.

Face à l’avancée rapide allemande, les Britanniques veulent rapatrier leurs soldats. Bilan après 9 jours de combats près de Dunkerque : près de 340 000 soldats, dont un tiers de Français, sont évacués par la Royal Navy ou des bateaux civils. 7 fois plus que les prévisions. Malgré de lourdes pertes, c’est un symbole d’espoir pour les Anglais. Mais les Français sont dorénavant seuls face à l’Allemagne.

Il y a 80 années 5 mois

20 mai 1940

Depuis une semaine, les réfugiés belges affluent massivement dans Paris, rappelant le spectacle de la Grande Guerre. Hébergés et nourris, ils sont rapidement envoyés dans le Sud de la France pour ne pas alarmer les Parisiens.

Il y a 80 années 5 mois

18 mai 1940.

La situation est grave : l’armée allemande a pénétré en France. Le « vainqueur de Verdun », le maréchal Pétain, entre au gouvernement. Son prestige et sa popularité doivent rassurer les Français et ne présagent pas de la suite des événements.

Portrait du maréchal Philippe Pétain

Il y a 80 années 5 mois

14 mai 1940. Capitulation des Pays-Bas

4 jours de guerre et 800 morts dans Rotterdam bombardé provoquent la capitulation des Pays-Bas. Le pays passe sous domination nazie tandis que la reine Wilhelmine et le gouvernement s’exilent en Grande-Bretagne. Ce sont les premières personnalités politiques qui feront de Londres la capitale de la Résistance européenne.

Il y a 80 années 5 mois

10 mai 1940. Finie la "drôle de guerre"

Bombardements, invasion terrestre, opérations aéroportées : le Reich attaque Belgique, Pays-Bas et Luxembourg. 1 million et demi de civils fuient les combats. Le premier exode de cette guerre est le leur.