Suivez le fil historique de l'exode

Photo d'archive : sur les routes de l'exode. 1940

Comment est-on passé de l’exode traumatique de millions de Français à l’Occupation ? Retracez le fil de ces événements qui ont façonné notre histoire.

80 années ago

27 mai 1940. L’opération DYNAMO est lancée.

Face à l’avancée rapide allemande, les Britanniques veulent rapatrier leurs soldats. Bilan après 9 jours de combats près de Dunkerque : près de 340 000 soldats, dont un tiers de Français, sont évacués par la Royal Navy ou des bateaux civils. 7 fois plus que les prévisions. Malgré de lourdes pertes, c’est un symbole d’espoir pour les Anglais. Mais les Français sont dorénavant seuls face à l’Allemagne.

80 années ago

20 mai 1940

Depuis une semaine, les réfugiés belges affluent massivement dans Paris, rappelant le spectacle de la Grande Guerre. Hébergés et nourris, ils sont rapidement envoyés dans le Sud de la France pour ne pas alarmer les Parisiens.

80 années ago

18 mai 1940.

La situation est grave : l’armée allemande a pénétré en France. Le « vainqueur de Verdun », le maréchal Pétain, entre au gouvernement. Son prestige et sa popularité doivent rassurer les Français et ne présagent pas de la suite des événements.

Portrait du maréchal Philippe Pétain

80 années ago

14 mai 1940. Capitulation des Pays-Bas

4 jours de guerre et 800 morts dans Rotterdam bombardé provoquent la capitulation des Pays-Bas. Le pays passe sous domination nazie tandis que la reine Wilhelmine et le gouvernement s’exilent en Grande-Bretagne. Ce sont les premières personnalités politiques qui feront de Londres la capitale de la Résistance européenne.

80 années ago

10 mai 1940. Finie la "drôle de guerre"

Bombardements, invasion terrestre, opérations aéroportées : le Reich attaque Belgique, Pays-Bas et Luxembourg. 1 million et demi de civils fuient les combats. Le premier exode de cette guerre est le leur.