Les soldats du désert

Photo d'archive, Faya Largeau, 1942

Leclerc et les Britanniques (1940-1943)

Eté 1940, la France est occupée par l’Allemagne nazie. Le Royaume-Uni est a présent seul dans la guerre. Quelques Français vont suivre le général de Gaulle a Londres pour continuer le combat. Philippe de Hauteclocque, ≪ Leclerc ≫, est de ceux-là.

Il se voit confier le ralliement des colonies d’Afrique équatoriale a la France libre, puis la mission de ramener la France dans la guerre, ce qu'il fera en partie aux côtés des Britanniques. Commence alors une véritable épopée militaire pour ces hommes, qui les mènera de 1940 a 1943, du Cameroun au Tchad puis de la Libye a la Tunisie.


Contre toutes attentes et malgré la supériorité supposée de l’ennemi, ils remportent une première victoire a Koufra, en Libye. Tandis que Koufra devient un symbole de la lutte de la France libre, rejoindre les forces britanniques contre les forces allemandes s’impose. Les relations entre alliés, faites de solidarité mais aussi de défiance, sont au cœur de l’exposition. Les faits d’armes de ces unités dans le désert sont retraces a travers une sélection de pièces rarement présentées au public en France.

Objets du quotidien, armes, uniformes, boussole, et autres pièces militaires traditionnelles ou réinventées, mais aussi des archives, photographies et films montrent comment s’adapter aux conditions extrêmes du désert. S’y ajoutent la voix et les mémoires de ces soldats, pour dévoiler une série de portraits de ces héros, français libres et britanniques.